unionjack.jpg

lineye.gif

Les célèbres «Roadmasters» ont été retirés de la circulation ce vendredi 9 décembre 2005, après 50 ans de service. Pour les inconditionnels, deux lignes resteront en service dans le centre historique et touristique de la capitale britannique. Idée cadeau pour les prochaines fêtes de Noël, les plus fortunés pourront se porter acquéreur de ce gros jouet moyennant près de 9 000 euros.

inside_300x225.jpg

Ce n'est pas tout à fait un deuil national, mais presque. L'ensemble du parc des vieux bus rouges à impériale en circulation depuis près d'un demi siècle dans les rues de Londres ont été mis au rebut. En effet, vendredi le dernier «Roadmaster» de la ligne 159 qui part de Marble Arch a fait son dernier stop dans un garage de Brixton, au sud de Londres, transformé pour l'occasion en cimetière des éléphants. Des dizaines de Britanniques se sont massés sur Oxford Street pour voir son passage et regarder ce morceau de leur enfance disparaître.

the_end.jpg

Contrairement à leurs rivaux modernes à double étage qui ouvrent leurs larges portes sur le flanc gauche, permettant le passage aisé des poussettes et des fauteuils roulants et dont l'avant est parfaitement plat, les «Roademasters» ont un tout petit nez, la petite cabine du conducteur, isolée, vient s'y détacher en relief, on y monte par l'arrière. Une fois l'habitude prise, il permettait de s'échapper en cours de route, en profitant d'un ralentissement, pour sauter de la plateforme entre deux arrêts. Une expérience parfois très acrobatique et une pratique qui, d'après un rapport de la société Transport for London, coûtait la vie à trois ou quatre personnes par an. On y grimpait malaisément à l'étage par un escalier certes peu commode, mais il restait le plaisir des touristes et des Anglais attachés à leurs emblèmes, qui trouvaient aussi là un endroit romantique pour s'embrasser et se tenir par la main... A l'arrière, le contrôleur, sa vieille machine à la main, y vendait les billets. Et ce dernier ne manquait pas de venir gronder gentiment les passagers obstruant le passage ou pas assez rapides pour se pousser. Les «Roadmasters» ont d'ailleurs leurs défenseurs acharnés, regroupés en association.

routemaster_203x152.jpg

Ces bus resteront néamoins en circulation sur deux lignes : la n° 9 partant du Royal Albert Hall, longeant Hyde park pour rejoindre Picadilly Circus, et la ligne n°15, depuis Trafalgar Square jusque Tower Hill. Les passionnés peuvent même se porter acquéreurs de ces vieux bus. En fonction de leur kilométrage et de leur état, les nostalgiques vont pouvoir en effet en acheter un pour leur usage privé et pour un prix minimum de 6 000 livres, soit environ 8 900 euros.

Creative Commons License