chinaC_x.gif

lineye.gif

A vendre, épaves en bon état de marche, très peu servies, ordinateurs de bord embarqués, pneus neufs, premières mains, because issues de la conquête lunaire ainsi que plusieurs lots de terrains entièrement constructibles situés à "dach" sur l'Oeil géant chargé de surveiller les hommes et de débusquer les voleurs de choux à la nuit tombée... Recherche également architectes pour mission en poussière vierge et pause de tatamis astraux au profit d'une société spécialisée, entre autres, dans la confection de plats à base de nouilles sautées.

monde.jpg

Les autorités de contrôle du commerce mondial viennent heureusement d'interdire à une société chinoise la possibilité de vendre des terrains situés sur la Lune estimant que ce beau rêve ressemblait trop à de la fraude ! Ah bon ?!

C'est en effet ce que vient de révéler le quotidien China Daily. Jugez plutôt.

Une entreprise locale présentée sous le nom de "Ambassade de la Lune", aurait proposé des terrains au prix de 298 yuans soit environ 37 euros pour une superficie de 0,4 hectare. Pour les autorités de contrôle citées par ce même journal, "la vente de terrain sur la Lune par l'Ambassade de la Lune à ses clients est une sorte de fraude. Posséder un bout de terrain sur la Lune ne concorde avec aucun article d'un règlement en Chine, ce n'est donc qu'un beau rêve auquel nul ne peut pour le moment accéder". Pour le moment seulement ?

environ.jpg

Pourtant trente quatre personnes se seraient laissées tenter avant que les activités de la société en question ne soient juridiquement suspendues le 28 octobre dernier par le biais d'une décision confirmée en appel, a précisé ce mardi le "China Daily".

Le boss de cette boîte, un certain Li Jie, estimait pour sa part être dans son bon droit, affirmant qu'"aucune loi ou règlement en Chine n'interdit aujourd'hui la vente de terrain sur la Lune". Uderzo faisait souvent dire à Astérix et Obelix, "ils sont fous ces Romains". Les culottes de golf de Tintin en Chine auraient-elle effrayés les Chinois au point de leur donner envie de fuire vers la Lune ?

carta.gif

c565af1501.gif(Localisation des "épaves" sur la face visible de la Lune)

Bien qu'elle ait été conquise en 1969, puis abandonnée en 1972, la Lune continue de nous émerveiller et de nous attirer au point que l'on envisage très sérieusement d'y retourner et même de s'y implanter. Etrange cette impression d'avoir aussi vécu cela. Certes, avec d'autres protagonistes et à d'autres époques du calendrier mais avec quasiment le même écart de temps...
 
Rappelons que des projets de reconquête et de colonisation, pour l'heure encore protégés des   existent bel et bien au sein des grandes agences spatiales. Et les retrouvailles avec notre satellite auront probablement lieu au cours de la prochaine décennie. S'ils aboutissent, la découverte de l'étrange monde lunaire et l'apprentissage de la vie "extra-terrestre" feront sans aucun doute de cette entreprise sans précédent l'une des aventures les plus passionnantes du 21ème siècle...

"Avant vingt ans, la moitié de la Terre aura visité la Lune !" déclarait Michel Ardan dans De la Terre à la Lune, oeuvre de Jules Verne.

Allez-y planter des choux à la mode, à la mode si vous voulez mais sans moi... trop souvent dans la lune sur la terre, c'est déjà suffisant d'être un satellite éloigné de "ChaLune".

Creative Commons License